Le lait est-il vraiment bon pour les articulations ?

Posted on

L’intolérance au gluten en particulier peut donner une hypothyroïdie, tandis que la caséine du lait peut provoquer une hyperthyroïdie.

Et puis il y a tout le cortège des troubles comportementaux : hyperactivité, autisme, épilepsie et schizophrénie sont tous liés à des intolérances au gluten et à la caséine du lait. Les plus courants sont la caséine du lait et le gluten des céréales comme le blé, l‘avoine, le seigle, etc. Le plus souvent, les principaux nutriments en cause sont les protéines de gluten (et plus particulièrement celles du blé) et celles des produits laitiers. Il en est ainsi de la plus répandue des intolérances de l’humanité, l’intolérance au lactose, ce sucre spécifique du lait. Si vous avez vécu au moins quatre de ces symptômes après avoir mangé des aliments contenant du gluten, il pourrait être temps de penser à modifier votre alimentation. Une étude de 2001 a révélé que manger du gluten peut déclencher des migraines et des maux de tête intenses pour ceux qui y sont sensibles. “Mais de plus amples recherches sont nécessaires pour déterminer si ce régime pose un risque sanitaire significatif”, précise-t-elle. Bien sûr, des produits de substitution existent dans le commerce (pain sans gluten, pâtes sans gluten…) mais ils sont tout simplement hors de prix pour une consommation quotidienne. Préconisé pour ses apports en calcium, le lait serait à l’origine de certains maux dont les troubles articulaires.

Le collagène est la protéine la plus abondante dans notre corps. On la trouve dans les muscles, les os, la peau et les tendons.

  • Privilégier les aliments naturels ayant une bonne teneur en calcium de bonne assimilation : miso, sardine, saumon, lait d’amande.

Le lait de vache n’est donc pas le grand coupable que l’on se plaît à caricaturer dans certains articles.

L’un des symptômes les plus surprenants de l’intolérance au gluten, le cerveau embrouillé, peut aussi être subtil dans la nature. Curieusement, les migraines sont beaucoup plus fréquentes chez les personnes intolérantes au gluten que dans la population générale. Même Lady Gaga a fait un régime sans gluten c’est pour dire… Il faut dire que depuis 50 ans les malades du gluten ne font qu’augmenter. J’ai donc pendant quelques mois arrêté le gluten et le lait. Sa vie était en danger, elle avait suivi des tas de protocoles médicaux et avait stoppé la progression de sa maladie en suivant un régime sans gluten sans lait. Tous les intolérants au gluten ne sont pas malade coeliaque non plus, encore une nuance qui peut complexifier la donne. Je pense qu’on peut tout à fait allier gastronomie et santé, de plus en plus de chefs se mettent à créer aussi des recettes sans gluten. Le vertige (sensation de se trouver dans un manège), quant à lui, peut survenir quand on tourne rapidement la tête. Si vous ressentez des symptômes de la dermatite herpétiforme, suivez un régime sans gluten pour éviter d’endommager votre intestin.

D’où proviennent ces douleurs articulaires dans le genou et quelles en sont les causes les plus fréquentes ?

  • L’arthrite rhumatoïde semble aussi en liaison avec l’intolérance au lactose. De même, la fibromyosite est soulagée lorsque la suppression des produits laitiers a pu être assurée.

Si elles sont négatives, alors votre médecin peut recommander un régime alimentaire sans gluten afin de vérifier que vos symptômes disparaissent.

Il peut vous aider dans votre autodiagnostic et poursuivre avec des analyses plus pointues pour déterminer votre sensibilité exacte. Après une période sans gluten de six mois, il peut être possible d’incorporer progressivement certains des aliments que vous aviez abandonné, cela sera sans conséquences. 09/01/2015 Les réponses avec le Dr Christiane Ricard-Meille, rhumatologue : “Beaucoup d’études et de publications sont faites maintenant sur le problème de la caséine du lait. Ajouter 1 cuillère à café de curcuma avec un peu de miel dans un verre de lait bio chaud. Si vous n’aimez pas le lait, vous pouvez le faire avec de l’eau. Tous les bébés tolèrent le lactose : nous sommes équipés d’une enzyme, la lactase, qui permet de digérer ce sucre présent dans le lait maternel. On trouve du lactose dans le lait liquide, mais aussi la plupart des yaourts et certains fromages. Mais les industriels, pour améliorer l’onctuosité des yaourts et gommer leur acidité leur ajoutent souvent de la poudre de lait, donc du lactose. Le lait est donc indispensable pour prévenir les pertes osseuses après 50 ans, et donc la fameuse ostéoporose.

Pour soigner les rhumatismes, il y a les traitements classiques souvent à base d’anti-inflammatoires. Mais certaines plantes peuvent constituer une solution naturelle pour soulager les articulations douloureuses.

  • Les désordres hormonaux sont fréquemment liés au lait présent dans la diète quotidienne. C’est le cas du diabète juvénile (destruction des cellules sécrétrices d’insuline).

Pas de miracle donc lié au calcium, même si effectivement les consommateurs de lait semblent avoir un tour de taille plus faible que les autres.

En attendant d’y voir plus clair, il semble donc aujourd’hui que la consommation de lait est plus bénéfique que risquée ! Le lait n’est donc pas directement mis en cause, même s’il peut bien sûr être un pourvoyeur de graisses animales. Pour vous aider : le gluten : dans certaines (blé, seigle, orge, épeautre, ainsi que Mais plus de recherches sont nécessaires pour lier définitivement les douleurs articulaires aux sulfites, selon Nicolette Pace, nutritionniste. On met souvent dans le même pot Il faut cependant les distinguer pour mieux les identifier sont les réactions que la plupart des médecins savent reconnaitre. L’allergie alimentaire la plus connue comme étant à l’origine de l’eczéma, surtout chez les enfants, est l’allergie au lait. La réaction peut se manifester dans les 3 jours : ballonnements, colite, gaz, fatigue, insomnie, migraine, etc … mais certaines personnes peuvent être intolérantes sans le savoir et sans manifestations digestives apparentes. Dans l’attente de l’avis d’un deuxième rhumatologue (un rendez-vous n’a été obtenu que dans six mois), la mère a arrêté le lait de vache sur les recommandations d’un naturopathe ! Depuis quelques années, on constate une recrudescence sans précédent d’intolérance au gluten, ce qui signifie que nous n’avons plus suffisamment d’enzymes pour le digérer complètement ou pas d’enzymes du tout.

Pour leur action contre l’inflammation, la douleur et la fièvre, les anti-inflammatoires sont extrêmement utilisés. Comment agissent-ils ? Dans quelles circonstances les prendre ? Quels sont leurs effets indésirables ? Mémento des anti-inflammatoires…

Les symptômes les plus souvent évoqués dans le cadre d’une incomplète digestion du gluten sont les ballonnements et les coups de pompe juste après le repas.

Certaines rumeurs prétendent que le lait pourrait être mauvais pour les articulations et même provoquer ou empirer les symptômes de l’arthrite. Dans cette même étude publiée en 2014, les hommes buvant plus de 7 verres de lait par semaine semblaient réduire la progression de la maladie. Mes problèmes de peau ne sont presque plus visibles, mais une gêne respiratoire légère subsiste.” Après un repas riche en sulfites, nous avons souvent des coups de fatigue importants. – Notre médecin nous décourage de chercher dans cette voie : nous consultons notre médecin avec des symptômes très variables, sans savoir si nous avons consommé des sulfites ou non. – Crampes musculaires plus fréquentes (attention pour les sportifs) – Peut provoquer des maux de tête, difficultés de concentration (très fréquent avec l’intolérance au Gluten) Voilà pourquoi les plantes médicinales sont très importantes pour avoir un régime sans Gluten efficace (Gluten Free Diet), nettoyer en profondeur et renforcer efficacement l’organisme. Le riz peut être blanc ou complet, mais il faut savoir que pour les personnes ayant régulièrement des diarrhées et douleurs abdominales le riz blanc est plus adapté. C’est supprimer entièrement tous les produits à base de Gluten (et à base de lait et lactose pour les personnes allergiques). C’est ce qu’on appelle les allergies aux protéines du lait de vache, fréquentes chez l’enfant, plus rares chez l’adulte.

Le lait est-il vraiment bon pour les articulations ?

Faudrait-il fermer la majorité du parc d’incinérateurs en fonction, pour cause de pollution et présence de dioxine dans le lait ?

et les produits laitiers Le lait de vache, un aliment pour le veau On peut penser que si cette bactérie existe dans la bouche, elle pourrait également être présente dans l’intestin grêle et digérer pour ceux qui la possèdent la gliadine. Certains anticorps IgA sont excellents pour détecter la maladie coeliaque  alors que ces anticorps sont souvent non détectables chez les patients avec manifestations neurologiques sans entéropathies. C’est à dire que le système immunitaire, sensé vous protéger, devient fou, et ne sait plus qui sont les envahisseurs, et dans ce cas, il s’attaque à vos articulations. Il faut dépasser le sans lait et sans gluten, c’était une première étape, votre système immunitaire a besoin d’y voir clair, et c’est à vous de l’aider. Ainsi, le lait, tout comme le blé, participe à la perméabilité intestinale (« leaky gut »), ce qui signifie que les intestins ne jouent plus correctement leur rôle de barrière. Comment fait la vache pour avoir autant de calcium dans son lait ? Enfin, dernière ombre au tableau, le lait de vache est riche en IGF1, un facteur de croissance bien connu des sportifs pour son pouvoir anabolisant. Cette entité peut expliquer en partie l’intérêt croissant pour le régime sans gluten dans la population générale.

Suggestions pour les personnes atteintes d’intolérance au lait de vache

Toutefois, ma plus grande surprise vient du fait qu’aucune sensibilité n’a été détectée pour le lait de vache et les céréales de blé et/ou gluten.

Finalement, selon cet article, les réactions adverses au lait de vache seraient causées dans environ 60% des cas par des réactions à IgE. Des intolérances à des additifs et épaississants sont apparus ainsi qu’à des aliments tel que le lait de vache, le porc, le sucre de canne, les arachides. Ce qui vient en premier lieu avec un indice très élevé d’intolérance est le gluten suivi du lait de vache, certaines noix, le maïs etc. J’ai une intolérance au lait, mais tout va bien pour le gluten, qu’il m’a conseillé de réintroduire dans mon alimentation.